Curisosités

Au-delà des lieux touristiques traditionnels d’intérêt historique et culturel, Santa Catarina possède des attractions particulières. De lieux qui furent le théâtre de combats sanglants jusqu’à des gares ferroviaires transformées en espaces culturels. De cratères de météorites tombées il y des millions d’années à d’anciens quilombos (communauté organisée d’esclaves). De ponts d’une grande valeur historique dans leurs régions à des cimetières et des monuments insolites. Consultez les autres attractions et curiosités catarinenses.

Grande Florianópolis

Anitápolis


Serra da Garganta
En 1930, ce site a été le lieu d'un sanglant combat entre les révolutionnaires gaúchos à faveur de Getúlio Vargas et les soldats de la force publique catarinense.
Situé à 18km du Centre.


São Pedro de Alcântara


Caminho das Tropas
Ouverte en 1787, cette route conserve des morceaux pavés par les esclaves en pierre brute au milieu de l'exubérante forêt atlantique. Débute au centre-ville.


Vale Europeu

Blumenau


Vapor Blumenau
Embarcation utilisée depuis 1895 pour accélérer le transport fluvial entre Blumenau et Itajaí et qui contribua activement au progrès de la municipalité. Aujourd’hui, elle est ancrée dans le lieu connu sous le nom de Prainha. Place Juscelino Kubitschek, Ponta Aguda.

Sociétés de Tireurs
Blumenau est la ville possédant le plus grand nombre d’associations de tireurs du monde, avec près de 40 clubs. La pratique du tir avait, historiquement, un objectif de défense des territoires. Cependant, de nos jours, la tradition des colons est orientée vers les championnats sportifs et les fêtes typiques. La ville est également le siège de la Fédération de Tir à la Cible de l’État de Santa Catarina, qui regroupe 120 clubs et organise des compétitions de différentes modalités. Association et Musée des Clubs de Chasse et de Tir de Blumenau : de mardi à vendredi, de 10h à 16h ; samedi, dimanche et jours fériés, de 10h à 15h.
Rua Dr. Pedro Zimmermann, 10.377, Itoupava Central.
Téléphone: (47) 3339-0590.
www.clubedecacasetiro.com.br
www.museuclubesdecacaetiro.com.br


Brusque


Avion simulateur
Cet avion de la North American T-6D, utilisé par la FAB dans les années 40, dispose d’une cabine interactive qui permet l’accès à tous les points touristiques de Brusque, en simulant un vol au-dessus de la ville. Il se trouve à côté du Parc Municipal Leopoldo Moritz.


Indaial


Pont dos Arcos
Datant de 1926, ce fut le premier pont en béton armé érigé sur le Rio Itajaí-Açu. Réformé en 1988, il a reçu deux passerelles latérales pour les piétons. Centre.


Serra Catarinense

Bom Retiro


Calçada e Costão do Frade
Située dans un bois, c'est devenu un site touristique dû à la présence de vestiges d'une route en pierre faite par des esclaves au XVIIIème siècle. Dans la région, il y a une grotte naturelle qui est devenue un lieu de pèlerinage de fidèles.


Correia Pinto


Confraria do Monge
Hommage à João Maria de Agostinho, moine errant qui a parcouru la région au XIXème siècle, considéré prophète. Sur place, il y a un restaurant, un sentier écologique avec des passages qui racontent l'histoire du moine et une statue en grès. Du lundi au mercredi, de 11h à 16h; du mercredi au samedi, de 11h à 16h et de 19h à 23h.
BR-116, Km 236.
Téléphone: (49) 8802-0050.


São Joaquim


Estação Experimental da Epagri
Centre de recherches agricoles, fondamental pour la consolidation de la culture de la pomme dans la Serra Catarinense.
Du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30.
Rua João Araújo de Lima, 102, Jardim Caiçara. Téléphonee: (49) 3233-0324.


Urupema


Taipas
Murs de basalte d'environ 1 m de hauteur (certains construits au XVIIIème siècle), érigés pour diviser les fermes et autres propriétés rurales, limiter la zone du bétail ou simplement indiquer le chemin aux tropeiros. Les taipas sont une tradition centenaire et peuvent être vues à l'entrée de la ville et en différents endroit de la ville et de la Serra Catarinense.


Caminhos dos Príncipes

Campo Alegre


Estrada Dona Francisca
Des chutes d’eau, un ancien pont construit par des esclaves et quelques propriétés rurales composent le décor de cette fameuse route (la deuxième route carrossable du Brésil).


Garuva


Monte Crista et l’escalier des jésuites
On suppose que l’escalier qui mène au sommet du mont a été construit par les pères jésuites au XVIIIe siècle. Aujourd’hui, l’endroit est considéré par la communauté ésotérique comme un important champ énergétique. Au pied de la montagne, se trouve une pension qui propose des thérapies alternatives de soins et de connaissance de soi.

Chemin de Peabiru
Garuva fait partie de cette route millénaire qui relie l’Océan Atlantique au Pacifique, en traversant toute l’Amérique du Sud d’est en ouest. Le chemin, qui passe par le Brésil, le Paraguay, la Bolivie et le Pérou, est empli de richesses naturelles et historiques, a été utilisé pour les migrations de peuples indigènes et, plus tard, par des missions religieuses et dans le cadre de l’exploration et de l’occupation de divers territoires.

 


Jaraguá do Sul


Gares Ferroviaires
La Bibliothèque Publique Municipale, la Fondation Culturelle et le Musée de la Paix (avec une collection ayant trait à la IIe Guerre Mondiale) fonctionnent dans les anciennes gares ferroviaires de Jaraguá do Sul, actuellement restaurées. Musée de la Paix : De lundi à vendredi, de 8h à 11h30 et de 13h à 17h.
Avenida Getúlio Vargas, 405, Centre. Téléphone: (47) 2106-8700.


Rio Negrinho


Place Tenente Aviador Oldegar Olsen Sapucaia
Un monomoteur T-6 y est exhibé en référence à la IIe Guerre Mondiale.

Préfecture

Le bâtiment s’inspire dans les saloons do Far-Ouest américain.
Rua Richard S. de Albuquerque, 200, Centre.
Téléphone: (47) 3646-3600.

Gare Ferroviaire de Rio Negrinho

Comprend l’ancien terminal de marchandises, le garage pour les locomotives, ainsi que quelques wagons et les maisons des fonctionnaires du chemin de fer. On y trouve également un petit musée avec des pièces utilisées dans les locomotives. Rua da Estação, s/n, Centre. Téléphone: (47) 3644-7000.
www.abpfsc.com.br


São Francisco do Sul


Île da Rita
Durant la IIe Guerre Mondiale, l’île servit de base pour l’approvisionnement de navires de l’escadre brésilienne. Actuellement, elle sert de siège pour l’administration du Port.

 


Vale do Contestado

Campos Novos


Cimetière da Invernada dos Negros
Abrite actuellement un ensemble de descendants d’esclaves. Distant de 22 km du Centre, avec accès par route isolée.

Pont suspendu
Substitue l’ancienne liaison par route entre les municipalités de Campos Novos et de Celso Ramos, submergée à cause des travaux de l’Usine Hydroélectrique de Campos Novos.


Frei Rogério


Parc Sino de la Paz
Possède un monument ayant la forme du tsuru (un oiseau commun au Japon) et une cloche du temple Daionji, donnée en 1998 par la Province de Nagasaki. Chaque année entre le 6 et le 9 août, dates des explosions des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, la cloche est utilisée lors d’une cérémonie en mémoire aux victimes. Certains survivants de la catastrophe résident dans la communauté.
SC-451, à 25 km de Curitibanos.


Itá


Tours de l’Ancienne Église Paroissiale
Seules réminiscences de l’ancienne ville d’Itá qui peuvent encore être vues aujourd’hui dans le barrage de l’Usine Hydroélectrique d’Itá.


Itaiópolis


Tunnel et ponts en métal et béton du Chemin de Fer Fédéral
Construits durant les années 30, ils sont situés à 4,5 km, 16, 18 et 25 km du Centre.

Ancienne Route da Mata
Route des bouviers au XIXe siècle, qui aida à définir le tracé de la route BR-116.


Mafra


Pont Metallique Dr. Diniz
Construit en 1896, le pont (110 m) assure la liaison entre l’État de Santa Catarina et le Paraná, en passant au-dessus du Rio Negro.


Porto União


Gare du chemin de fer
entourée par d’autres constructions du début du XXe siècle, elle abrite une locomotive à vapeur qui fait promenades dans les environs. La voie de la ligne de train constitue la division entre Porto União et União da Vitória (PR), qui a déjà fait partie de la municipalité avant la Guerre do Contestado. Tous les jours, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h30. Place Hercílio Luz, s/n, Centre. Téléphone: (42) 3522-0649 – Fondation Culturelle.


Vargeão


Domo de Vargeão
Cratère de 12 km de diamètre créé par la chute d'une météorite il y a 100 millions d'années. Il peut être admiré à partir d'un point de vue connu comme Acesso do Meio. Selon des études récentes, l'argile retrouvée sur le site peut avoir des applications thérapeutiques et esthétiques.


Videira


Gare de Chemin de Fer
Transformée en espace de loisir, elle abrite un magasin d’artisanat et un magasin de vins typiques de la région. À côté, fonctionne le poste d’informations touristiques, une réplique de l’ancienne Maison du Télégraphe.
Rua Nicolau Cavon, 51, Centro


Grande Oeste

Chapecó


Praça Coronel Bertaso
Siège de la Galeria Municipal de Artes, il y a un mur historique culturel racontant le cycle du bois de Chapecó,
en plus du parc pour enfants et de la fontaine lumineuse à jet d'eau. Centre.


Caminhos da Fronteira

Dionísio Cerqueira


Marco das Três Fronteiras

Lieu d'importance politique, culturelle et religieuse où l'on peut trouver des images de Nossa Senhora Aparecida (Sainte patronne du Brésil) et de la Virgem de Luján (Sainte patronne d'Argentine) – chacune d'elles orientées vers son pays d'origine. Les brésiliens et argentins de toute la région participent à des messes qui sont réalisées sur les lieux chaque vendredi. À quelques mètres se trouve le Memorial da Fronteira. Avenida Internacional, s/n, Centre.


Itapiranga


Marco das Três Fronteiras
Signalise le lieu de séparation entre Santa Catarina, Rio Grande do Sul et l'Argentine. Sur place, il y a des barbecues, des tables et des espaces pour le camping.
Linha Aparecida, interior.


Encantos do Sul

Nova Veneza


Gondole vénitienne
Provenant directement de la ville-sœur italienne, l’embarcation est ancrée sur le lac de la Place Humberto Bortoluzzi. Il s’agit de l’un des 4 seuls exemplaires en dehors de l’Italie et elle offre aux visiteurs la possibilité de faire des photos et de poser avec le gondolier, vêtu comme ceux de Venise.
Place Humberto Bortoluzzi, Centre.

Portique d’entrée
Dispose à son sommet du Lion de Saint Marc (symbole de la république de Venise) et d’un chaudron en fer (allusion à la polenta qui nourrissait l’effort des colons). Les drapeaux sur les arches rappellent le pacte d’amitié entre la ville et la Vénétie, en Italie.

Cheminée
Monument d’une hauteur supérieure à 20 m, construit en 1925 par la Firme Bortoluzzi. Elle se trouve sur la place portant son nom, qui est l’un des endroits où se réalise la Fête de la Gastronomie Italienne et le Carnevale di Venezia.


Orleans


Paredão do Zé Diabo
L’artiste d’art sacré José Fernandes (connu localement comme Zé Diabo) a taillé des scènes représentatives de divers passages bibliques sur une paroi de pierre brute, située sur les berges du Rio Tubarão, le long de la voie de chemin de fer. À Coloninha, à 500 m du centre urbain d’Orleans.

 


Urussanga


Ancienne gare ferroviaire
Une promenade en train à vapeur (avec départ de Tubarão) anime la gare de chemin de fer une fois par mois. L’endroit abrite l’Association Progoethe (des viticulteurs de la région) et le Centre d’Informations Touristiques (lundi à vendredi, de 8h à 17h30 ; samedi et dimanche, de 9h à 12h).
Rua Dona Lúcia Delfino da Rosa, 150, Estação. Téléphone: (48) 3465-4739/6238.

 


Costa Verde e Mar

Porto Belo


Sertão do Valongo
Centre restant d’un quilombo où s’établirent des colons pionniers, libérés après l’abolition de l’esclavage au Brésil. Aujourd’hui, la communauté rurale adventiste formée par les descendants d’esclaves se distingue par le projet Céramique Valongo. Ne manquez pas d’admirer les pièces produites par les jeunes de la communauté.
ceramicavalongo.blogspot.com


Caminho dos Cânions

Sombrio


Calçadão Cultural
Musée à ciel ouvert qui préserve les usines coloniales de farine et de canne à sucre, moulins à gratons, fours, trieuses, pièces de céramique, et un canoë fait d'un seul tronc. Les sculptures de tissus et les mosaïques complètent les attractions du lieu. Entre les avenues Nereu Ramos et Getúlio Vargas, dans le centre-ville.