Beaucoup d’histoire, de culture et de loisir au cœur de la nature vous attendent dans la Vallée do Contestado. Cette région de l’État de Santa Catarina possède une grande valeur historique, du fait de la Guerre du Contestado, qui eut lieu au début du XXe siècle. Il existe, cependant, d’autres attractions pour les touristes, comme les chutes d’eau, les vallées et les plateaux de végétation préservée, où l’écotourisme est une excellente option. Il est impossible de ne pas être également enchanté par l’architecture typique des constructions et la richesse multiculturelle, résultat des colonisations Autrichienne, Japonaise, Italienne et Allemande, principalement.

Découvrez l’un des chapitres les plus tragiques de l’histoire du Brésil, en parcourant la Vallée do Contestado.

La région de la Vallée do Contestado a été le théâtre d’un des plus grands conflits sociaux de l’histoire du pays. La Guerre do Contestado (1912-1916) a placé face à face les paysans et le Gouvernement Fédéral de l’époque, résultant en de sanglantes confrontations qui emportèrent la vie de plus de 5 000 personnes. La mémoire de la guerre se trouve préservée dans des musées, monuments, sites historiques et espaces de pèlerinage religieux, principalement dans les municipalités de Caçador, Irani, Fraiburgo, Curitibanos et Canoinhas.

Plongez-vous dans les cultures de diverses parties du monde en visitant les villes de la région.

Dans la Vallée do Contestado vous entrerez en contact avec la culture de différents peuples colonisateurs. Des descendants d’Italiens et d’Allemands s’établirent dans plusieurs localités, en apportant avec eux leurs coutumes et traditions. En moindre nombre, les immigrants de la région du Tyrol firent de Treze Tílias un véritable morceau d’Autriche. Les japonais sont également présents, principalement à Frei Rogério.

Laissez les beautés naturelles de la Vallée do Contestado vous envoûter et découvrez une ville immergée par une centrale hydroélectrique.

Avec plus d’une centaine de cascades et de chutes d’eau, la Vallée do Contestado attire des milliers de touristes qui apprécient de se détendre au milieu de la nature. Le paysage préservé est une invitation à la pratique de sports d’aventure. On trouve également des eaux thermales dans les municipalités de Piratuba, Ouro, Campos Novos et Itá. Cette dernière abrite une attraction exotique : les tours d’une ancienne église émergent du centre du barrage de l’Usine Hydroélectrique d’Itá, inaugurée à la fin du siècle passé. Pour recevoir les habitants de la ville immergée, une nouvelle Itá fut entièrement construite dans une autre localité.

Faites du tourisme religieux dans plusieurs municipalités de la Vallée do Contestado.

Les municipalités de la Vallée do Contestado abritent une grande diversité d’églises, de sanctuaires, de grottes et de nombreuses festivités à caractère religieux. À Rio das Antas, vous trouverez des temples de différentes croyances. Alors que Joaçaba se distingue par la dévotion à Frei Bruno, avec un musée, des pèlerinages et une statue de 37 m de haut en hommage au fameux religieux. Dans d’autres municipalités, la mémoire du moine José Maria, qui dirigea les sertanejos lors de la Guerre do Contestado, est présente au travers de monuments, chapelles, grottes et même dans un parc.

Découvrez les divers atouts du principal itinéraire touristique de la région.

L’hospitalité est la caractéristique marquante de celle qui fut connue sous le vocable de Rota de la Amizade [Route de l’Amitié]. Formé de sept municipalités, l’itinéraire inclut un tour par Joaçaba, des visites aux eaux thermales de Piratuba, les constructions typiques de l’autrichienne Treze Tílias, des dégustations de vin à Videira et Tangará, en plus de promenades au travers de la communauté japonaise de Frei Rogério et d’une délicieuse balade par les vergers de Fraiburgo.